“C'est ce que je fais qui m'apprend ce que je cherche.”
Pierre Soulages

Humeur..De la tentation du bouc-émissaire à l’inévitable théorie du complot

« Nous vivons une époque formidable? » Certains le pensent, certains ironisent en prononçant cette phrase au xième degré, accompagnée d’un grand soupir.

Comme vous j’imagine, il m’arrive d’avoir envie de faire clignoter des « warning »..

Retour aux sources, aux définitions :
Bouc-émissaire? Théorie du complot? L’envie d’écrire un « Zoom sur » pour cette première Newsletter Terameta nouvelle formule, sur ce sujet, m’a fait revenir à quelques saines lectures…
Pour ceux qui en auraient le temps et l’envie, je vous conseille les articles de Wikipédia sur ces deux thèmes (quelques minutes pour voir les choses autrement?)…Incroyable web contributif, quand tu nous surprends…
Et pour ceux qui n’auront pas le temps d’aller butiner sur Wikipédia…quelques réflexions à reprendre en considération quand vous vous trouvez au café du Commerce ou dans des dîners en ville ou autres lieux d’échanges..
Sur la théorie du bouc-émissaire : l’impossibilité d’atteindre des objectifs peut générer une frustration, frustration qui elle-même peut générer de l’agressivité. Le changement, quand il est subi, perçu comme violent, non maîtrisable, est typiquement une situation telle.
Agressivité prioritairement tournée normalement vers le ou les responsables de la non atteinte possible des objectifs, et, si ceux ci ne sont pas identifiables ou inaccessibles, ou trop puissants…agressivité tournée vers le différent ou le plus faible..ou l’envié…
Sur la théorie du complot maintenant, quelques belles croyances sous-jacentes qui font vraiment réfléchir :
-il y a toujours quelquechose de caché sous le sens premier que l’on croit voir en toute chose
-rien n’arrive par accident (c’est écrit!)
-il y a toujours des intentions cachées (sous entendu, néfastes!) à des actes et des faits
-il y a un lien entre les évènements mais occulte, complexe, qui nous échappe..
Il serait intéressant déjà de méditer sur les effets profonds de chacune de ces croyances..

Voilà pour un petit rappel sur ces deux notions..
Et par les temps qui courent donc, je vous laisse comme moi méditer sur cette phrase d’Aristote : « L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit ».
Je ne dis pas qu’il est facile d’être sage tous les jours, bien loin de là!!! Mais dès que nous entendons un nom éreinté…en conscience, laissons nos warnings nous guider..Et laissons raisonner cette petite phrase puissante : « qu’est-ce qui dépend de moi? »